Bal du Bourgmestre (Waremme)

Le 10 octobre 2015, le Bal du Bourgmestre et de la Ville de Waremme est organisé dans le hall omnisports du Centre Sportif et Culturel Edmond Leburton, à la rue des Prés.

Fête du quartier de la Porte de Liège (Waremme)

Du 27 au 31 août 2015, le 118ème anniversaire de la Fête du Quartier de la Porte de Liège est organisé à Waremme, en collaboration avec le Comité des Moissons et la ville de Waremme.

Quelques-unes des activités proposées:

  • un goûter des pensionnés
  • un cortège musical
  • un karaoké et des soirées dansantes
  • une Couscous-Party, animé par une danseuse du ventre
  • une brocante
  • une course cycliste: le grand-prix « Léon Charlier »
  • l’enterrement de Mati l’Ohé

Les « Anciens » à Blankenberghe (Waremme)

Du 29 août au 9 septembre 2016, la ville de Waremme organise un séjour à l’hôtel « Le Sabot d’Or » à Blankenberghe, pour les personnes âgées de la ville. L’échevine des Séniors est DUMONT Martine.

Robert Vandamme, primé (Waremme)

En 1988, l’auteur dialectal VANDAMME Robert obtient le Grand Prix G. Michaux, de la ville de Waremme, pour ses poèmes en wallon.

Plan de l’église et du cimetière de Waremme

En 1776, le géomètre LECOMTE Charles réalise un plan destiné à être versé au dossier d’une contestation entre la ville de Waremme et la famille DE SELYS. L’église est longue d’une cinquantaine de mètres, entourée du cimetière, lui-même ceint d’une muraille.

Le Comité d’Action et de Vigilance (Waremme)

Le 25 février 1952, le Comité d’Action et de Vigilance, créé par d’anciens résistants et combattants pour la poursuite d’anciens inciviques, se réunit avec des parlementaires liégeois. LEBURTON Edmond y expose le conflit qui oppose la ville de Waremme à DOYEN.

Jugement confirmé (Waremme – Liège)

Le 14 février 1952, la Cour de Cassation confirme l’arrêt de la Cour d’Appel de Liège, condamnant la ville de Waremme à verser des dommages et intérêts à DOYEN Camille, en réparation des dégradations commises par la population à l’issue de la Première Guerre Mondiale.

L’émoi est grand à Waremme.

La ville en Cassation (Waremme – Belgique)

Le 11 août 1950, la ville de Waremme se pourvoit en Cassation de l’arrêt de la Cour d’Appel de Liège la condamnant dans le cadre de l' »Affaire Doyen ».

La Ville condamnée (Waremme – Liège – Allemagne – Etats-Unis)

Le 8 juin 1950, la Cour d’Appel de Liège condamne la ville de Waremme à payer 5.510.262 francs de dommages et intérêts à DOYEN Camille, en réparations des dommages causés par la population à la fin de la Première Guerre Mondiale.

La moitié de cette somme représente les intérêts depuis 1932, date à laquelle le Tribunal des Dommages de Guerre a débouté la famille DOYEN.

Devant la Cour, les « DOYEN » ont invoqué un décret du 10 Vendémiaire de l’An IV (le 2 octobre 1795) qui règle la police dans les communes. Ce décret stipule qu’en cas d’émeutes et de dommages, les autorités communales sont tenues pour responsables et doivent payer les dégâts occasionnés. DOYEN Camille a ajouté que le bourgmestre faisant-fonction, JOACHIM Guillaume, n’a rien fait pour protéger ses établissements de la vengeance populaire.

La ville de Waremme, quant à elle, a déclaré que la gendarmerie n’était pas encore rétablie et que, par conséquent, il lui a été impossible de maintenir l’ordre. De plus, elle a insisté sur le fait que la population a été excitée par les soldats alliés présents. Or, ce même décret de 1795 prévoit que, si les émeutes ont été provoquées par des membres extérieures à la « communauté villageoise », les autorités communales sont dispensées de dédommager les victimes.

Prévention des incendies (Waremme – Liège)

charles-nicolas d'outrelmont prince-évêque de liège

charles-nicolas d’outrelmont prince-évêque de liège

Le 26 novembre 1767, l’Evêque de Liège, D’OUTREMONT Charles-Nicolas, signe un mandement par lequel il renouvelle les ordonnances publiées antérieurement pour prévenir les incendies dans la ville de Waremme.