Des travaux à l’église Saint-Pierre (Waremme)

En 2016, la ville de Waremme effectue des travaux au bas-côté Sud de l’église Saint-Pierre, ainsi qu’à la toiture.

Le coût de ces travaux est estimé à 200.000 euros.

Des travaux à l’église Saint-Pierre (Waremme)

Fin 2013, début 2014, la ville de Waremme effectue des travaux de sécurisation à l’église Saint-Pierre: le soutainement des charpentes de la croisée du transept.

Mort de Gilles-Joseph Dangleur (Waremme)

Le 27 février 1774, D’ANGLEUR Gilles-Joseph décède à Waremme, à l’âge de 70 ans. Il a été commissaire et échevin de la ville. Il sera inhumé dans l’église Saint-Pierre de Waremme.

Les prisonniers de Waremme à Tongres

Le 14 mai 1940, les nombreux prisonniers, enfermés à l’église de Waremme, sont alignés trois par trois et emmenés vers Tongres.

Joseph Marchoul, prisonnier (Waremme)

Le 13 mai 1940, le caporal waremmien MARCHOUL Joseph, fait prisonnier la veille sur les hauteurs de Namur, est amené place de l’église à Waremme, où se trouvent déjà des centaines de prisonniers belges et français.

Funérailles de victimes du bombardement (Waremme)

Le 30 août 1944, à 10h45, dix cercueils de victimes du bombardement sont amenés sur des chariots du Collège Saint-Louis à l’église Saint-Pierre de Waremme. Les scouts les transportent à la croisée du transept.

La cérémonie est célébrée par le doyen AANDEKERK Guillaume, assisté de l’abbé RIGO Marcel, curé de la paroisse de Longchamps et du vicaire BRANDT Léonard.

A l’issue de celle-ci, les cercueils sont transportés au cimetière de la ville, par la rue Hubert Stiernet et la rue du Pont. Ils sont suivis par un interminable cortège. Chaque cercueil est dirigé vers la sépulture familiale. Certains, comme celui de BIERNA Henri, sont placés dans un caveau provisoire (celui-ci sera exhumé en 1945).

Des prisonniers à l’église (Waremme)

Le 13 mai 1940, une cohorte d’environ 300 prisonniers belges et français arrive sous bonne garde allemande sur la place de l’église Saint-Pierre de Waremme. Ils sont gardés par quelques sentinelles allemandes. Ils bénéficient d’un élan de générosité des Waremmiens, qui leur apportent boisson, nourriture et de quoi soigner leurs blessures.

Le soir venu, ils sont enfermés dans l’église.

Dernière messe dans la grange (Waremme)

Le 23 août 1881, une dernière messe est célébrée dans la grange de l’Hôtel de Ville. La nouvelle église sera, dorénavant accessible.

Cette messe est donnée pour LEJEUNE Joséphine, épouse JACQUES.

Les pierres tumulaires des De Longchamps (Waremme)

Le 18 août 1881, les 3 pierres tumulaires de la famille DE LONGCHAMPS sont replacées dans le porche de la nouvelle église de Waremme. Elles avaient été transportées au moulin de Waremme, à la démolition de l’ancien édifice.

L’abbé Silveryser (Waremme)

Le 6 avril 1895, l’abbé SILVERYSER Florent célèbre sa première messe solennelle en l’église Saint-Pierre de Waremme.