La dépouille de Charly Lambert, au Collège (Waremme)

Le 30 août 1944, la dépouille du dentiste LAMBERT Charly, décédé lors du bombardement de la ville, est ramenée dans la grande salle du Collège Saint-Louis de Waremme.

Le corps de Léon Berger chez sa maman (Waremme)

Le 29 août 1944, vers 20 heures, la dépouille de BERGER Léon est transportée de la clinique Notre-Dame, située rue Joseph Wauters à Waremme, au domicile de sa mère, GIHOUSSE Marie, au n° 45 de la rue Hubert Stiernet.

Les funérailles d’Eugénie Baltazar (Grand-Axhe)

Le 30 août 1944, à 10 heures, la dépouille de BALTAZAR Eugénie est ramenée du Collège Saint-Louis de Waremme, situé avenue Reine Astrid à Waremme, à Grand-Axhe.

Ses funérailles sont célébrées en l’église Saint-Denis de Grand-Axhe, par le curé de la paroisse, l’abbé COLLINS Julien. Elle est ensuite inhumée dans le cimetière du village.

Henri Bierna gagne sa dernière résidence (Waremme – Bressoux)

En juillet 1945, la dépouille de BIERNA Henri est exhumée du caveau provisoire dans lequel elle a été enterrée en août 1944, suite au bombardement de Waremme. Il est inhumé définitivement au cimetière de Bressoux.

Portrait de Mathieu Glade (Waremme)

Portrait de GLADE Mathieu en novembre 1864

Il était à Longchamps depuis son enfance. Il a connu la grand-mère de DE SELYS-LONGCHAMPS Michel-Edmond. Il a été palefrenier à Paris, au n° 130 du Faubourg Saint-Honoré, chez DE SELYS-LONGCHAMPS Michel-Laurent. Il a assisté aux jeux d’enfant de DE SELYS-LONGCHAMPS Michel-Edmond. Il a vu l’ancien château de Longchamps. Il a assisté à la construction du nouveau château et à la création du parc. Il a travaillé à toutes les plantations. Il a été soldat en Hollande de 1811 à 1814. Il a été décoré de Sainte-Hélène en 1852. Depuis 1858, il a assisté à la transformation du parc de Longchamps. Il a aidé au transfert de la dépouille de DE SELYS-LONGCJHAMPS Michel-Laurent au nouveau monument du cimetière. Il a été chef des ouvriers du château de Longchamps, honnête, bon, dévoué, mais faible, dpminé par sa famille qui ne le vaut pas.

Joseph Fraipont est inhumé à Gatara (Waremme – Rwanda)

Le 1er juin 1982, l’abbé FRAIPONT Joseph est inhumé à Gatara, sur la « Colline de l’Espérance », au milieu de la foule de ses « Chers Handicapés ». L’Archevêque de Kigali et le Nonce Apostolique bénissent la tombe et la dépouille.

La dépouille de Joseph Fraipont est transportée (Waremme – Rwanda)

Le 30 mai 1982, à la demande expresse du Président de la République du Rwanda, la dépouille mortelle de l’abbé FRAIPONT Joseph est transportée par avion au Rwanda.

Mort de Joseph Fraipont (Waremme)

Le 26 mai 1982, l’abbé FRAIPONT Joseph, qui a pris le nom de « Ndagijimana, décède à Waremme. Le gouvernement rwandais demandera que sa dépouille soit transférée au Rwanda et lui réservera des funérailles solennelles.