Les rédacteurs de « F’Aimons-Nous » (Faimes)

En novembre 2015, l’équipe rédactionnelle du bulletin paroissial mensuel « F’Aimons-Nous » est composée de:

  • DEROITTE Henri, éditeur responsable, de Vieux-Waleffe
  • COLLIN France, trésorière, de Les Waleffes
  • GOELFF-DELCHAMBRE Marie, secrétaire, de Borlez
  • BOXUS Marianne, de Les Waleffes
  • COUNE Robert, de Borlez
  • DEJASSE François, de Huy
  • DERCLAYE Angélique, de Viemme
  • GEORGE Jean-Louis, de Viemme
  • GROMMEN Freddy, de Les Waleffes
  • LALLEMAND Delphine, de Haneffe
  • LEGLISE Philippe, de Celles
  • LIENART Claire, de Borlez
  • NIJSSEN Koenraad, de Borlez
  • SIMONON Olivier, de Celles
  • SLAVIERO Franco, de Celles

« F’Aimons-Nous » (Faimes)

En 2015, le bulletin paroissial mensuel « F’Aimons-Nous » fête son 25ème anniversaire. Il publie des informations sur les villages de Faimes, Aineffe, Borlez, Celles, Les Waleffes, Viemme.

Auguste Bourmanne, curé (Borlez)

En janvier 1940, l’abbé BOURMANNE Auguste est le curé de la paroisse Saint-Pierre, à Borlez. Il est le frère du médecin de Waremme, BOURMANNE Louis.

Léonard Brandt, vicaire et soldat (Waremme – Belgique)

En mai 1940, l’abbé BRANDT Léonard, vicaire de la paroisse Saint-Pierre de Waremme, est mobilisé dans l’Armée Belge.

Marcel Rigo, prêtre (Waremme)

En janvier 1940, l’abbé RIGO Marcel est curé de la paroisse de Longchamps, à Waremme. Il est très autoritaire. Il tutoie tout le monde. Il lui est arrivé de refuser l’accès à l’église, notamment pour s’y marier, à des personnes qu’il jugeait indignes de recevoir les sacrements.

Des responsables du Groupe « Otarie » (Waremme – Grand-Axhe – Lantremange)

En septembre 1944, les principaux responsables du Groupe « Otarie » de Waremme sont:

  • JAMAR Ambroise: Lieutenant de gendarmerie; il est responsable d’un groupe d’une cinquantaine de gendarmes « résistants ». Son pseudonyme est « Adolphe ». Il habite Grand-Axhe.
  • PIRSON Hadelin: Vicaire de la paroisse Saint-Pierre de Waremme. Il est responsable de la mobilisation du groupe sanitaire de l’Armée Secrète. Il habite rue Sous-le-Château à Waremme.
  • LEBURTON Edmond. Il habite Lantremange.

Funérailles de victimes du bombardement (Waremme)

Le 30 août 1944, à 10h45, dix cercueils de victimes du bombardement sont amenés sur des chariots du Collège Saint-Louis à l’église Saint-Pierre de Waremme. Les scouts les transportent à la croisée du transept.

La cérémonie est célébrée par le doyen AANDEKERK Guillaume, assisté de l’abbé RIGO Marcel, curé de la paroisse de Longchamps et du vicaire BRANDT Léonard.

A l’issue de celle-ci, les cercueils sont transportés au cimetière de la ville, par la rue Hubert Stiernet et la rue du Pont. Ils sont suivis par un interminable cortège. Chaque cercueil est dirigé vers la sépulture familiale. Certains, comme celui de BIERNA Henri, sont placés dans un caveau provisoire (celui-ci sera exhumé en 1945).

Delhase, curé (Hemricourt)

En 1948, l’abbé DELHASE est curé de Remicourt. Il est natif de Dison. Il a été vicaire à la paroisse Saint-Lambert de Herstal, puis à Prayon. Il a été chapelain à Hèvremont.

Haugen, curé (Hemricourt)

En 1936, l’abbé HAUGEN est curé de Remicourt. Il est natif de Warnant (?). Il a été vicaire à la paroisse Saint-Lambert de Herstal et à la paroisse Saint-Denis de Liège.

Guillaume Aandekerk, curé (Waremme – Remicourt)

En 1912, l’abbé AANDEKERK Guillaume, natif de Tongerloo (?), est curé de Remicourt. Il a été vicaire à Grivegnée, puis à la paroisse Saint-Antoine à Liège. Il sera Doyen à Waremme.